OUGANDA 2016

OUGANDA 2016

L’Ouganda, perle de l’Afrique, a été la troisième aventure du groupe sur le continent, et celle qui a marquée un avant et un après dans notre trajectoire. Pourquoi? Parce que, là-bas, nous avons rencontré Victor Ochen, un des principaux activistes en Afrique. Il a été le premier Ougandais et le plus jeune nominé au prix Nobel de la Paix. Il est actuellement ambassadeur de «Global Projects», aux Nations Unies.  Après une enfance marquée par la guerre, enfant soldat, il a fondé, en 2015, l’ONG African Youth Initiative Network. Depuis 15 ans, Ochen œuvre pour que les jeunes d’aujourd’hui deviennent des agents de la paix.

Fasciné par les missions solidaires que nous avons menées en Afrique, Ochen nous a fait l’honneur de nous nommer ambassadeurs de la mission qu’il promeut aux Nations Unis à travers son association Peace, Justice and Security Foundation. Cette dernière est chargée de promouvoir la paix et l’insertion sociale pour un développement durable, en permettant l’accès à la justice et à la construction d’établissements inclusifs et responsables, effectifs à tous les niveaux.

LE MATCH

À cette occasion, nous avons affronté le Kampala Capital City Authority FC, champion de la ligue ougandaise en 2013 et 2014. Le match s’est déroulé dans le stade olympique Nelson Mandela, d’une capacité de 45 000 spectateurs. Malheureusement, 2 heures après, l’équipe de Nationale Ougandaise U21 devait jouer contre le Rwanda et selon la Fédération Africaine de football, aucun  match ne peut être disputé dans le stade 2 heures avant un match officiel pour des raisons de sécurité.

Notre distribution de roses et de livres aux joueurs et managers a été un moment fort, le match se disputant le 23 avril, jour de la Saint-Jean, l’un des plus importants dans le calendrier catalan. Nous ne voulions pas oublier une des plus belles traditions de notre région, même si nous étions à des milliers de kilomètres de chez nous. C’est pourquoi nous avons pensé que ce serait une bonne idée de distribuer des roses et des livres pour montrer l’une de nos traditions culturelles catalanes.

Nous nous sommes inclinés face au Kampala Capital City Authority FC, mais nous avons pleinement profité de l’expérience.

Nous avons reçu un accueil incroyable de la part des médias et des supporters de nos rivaux. Le lendemain de notre arrivée dans la capitale ougandaise, une conférence de presse avec les médias locaux a été organisée afin de présenter le match. Dans les rues, les gens étaient comme des fous, nous arrêtaient à chaque pas que nous faisions pour nous demander des autographes et des photos puis ont chanté et dansé en notre honneur.

L'ASPECT SOLIDAIRE

Ce voyage a permis des records! Nos voyages en Afrique étant de plus en plus connus, les habitants de toute la région du Vallès nous ont suivis dans ce projet. Merci, de nombreux particuliers et de nombreuses entreprises nous ont fait des dons désintéressés : nous avons donc pu voyager dans l’un des pays les plus pauvres du monde avec 600 kg d’équipement sportif et scolaire et plus de 1 500 €.

Une partie du matériel sportif a été donnée à l’académie pour jeunes du Kampala Capital City Authority FC afin d’aider les jeunes espoirs à avoir une meilleure formation.

L’autre partie a été distribuée à deux écoles du pays : l’une s’occupant d’enfant sourds et muets, où nous avons appris la langue des signes, et l’autre étant un orphelinat, dans lequel nous avons été reçus par l’hymne ougandais chanté a capella. Nous avons joué avec les enfants dans les deux établissements, nous avons visité les installations et partagé de très bons moments avec tout le monde.

Notre visite à l’ONG Petits Detalls, association à but non lucratif qui promeut l’aide humanitaire et la coopération internationale en Ouganda, est à souligner. Nous avons visité l’un des deux grands projets portés par son fondateur, Quico Germain, âgé de seulement 20 ans : Mupenzi. Mupenzi est un orphelinat de 40 enfants de plus de 3 ans, ayant vécu dans des conditions inhumaines, et qui aujourd’hui, grâce à l’aide de beaucoup de monde et à un travail acharné, peuvent avoir une enfance dans la dignité et la justice. Scolarisés, nourris, ces enfants disposent d’une assistance médicale, mais surtout, pourront choisir de quoi leur futur sera fait.

C’est une visite qui a provoqué un mélange d’émotions : joie, tendresse, douceur, gentillesse mais également compassion et honte lorsque nous avons pris conscience de la pauvreté du pays.

L'EXPÉRIENCE

Vous souhaitez regarder comment les joueurs ont vécu cette expérience? Regardez le documentaire de VOTV. Bon visionnage!