CAMEROUN 2017

Cameroun 2017

C’est reparti! Pour la quatrième année consécutive, nous retournons visiter le continent africain à la recherche de nouvelles aventures solidaires et sportives. Le Cameroun est le pays qui a été choisi pour 2017. Il est surnommé l’«Afrique miniature» pour sa diversité géologique et culturelle: plages, montagnes, jungles et savanes.

Au niveau sportif, sa longue tradition footballistique se démarque, étant le pays africain qui a participé le plus souvent à un mondial de football. Des joueurs de classe internationale tel que Samuel Eto’o, Roger Milla et le légendaire Thomas N’kono, l’actuel entraineur des gardiens du RCD Espagnol sont Camerounais.

LE MATCH

Le 9 avril 2017, nous étions 30 personnes à faire le voyage vers le continent africain, où les principaux médias de Yaoundé, la capitale, nous attendaient. Après une conférence de presse avec les principales télévisions locales, nous nous sommes entraînés afin de nous adapter au climat humide.

Le 11, jour tant attendu, est arrivé. C’est le jour où nous allions affronter les Dragons de Yaoundé, classés dans la ligue camerounaise. Jusqu’à la 60ème minute le résultat était de 1-1 (but de Kevin Caballero), mais finalement la supériorité physique des africains s’est imposée, et ils se sont retrouvés à compter les points. Le résultat final a été de 5-1 mais, comme toujours, ce n’est pas important. Ce que nous ramenons à la maison, encore une fois, c’est une incroyable expérience.

L'ASPECT SOLIDAIRE

Avec ce voyage, nous avons battu des records. Merci à la solidarité des adhérents, amis et entreprises du Vallès Oriental. Nous avons collecté près de 10 000 € pour le magnifique projet que l’ONG catalane Insolàfrica développe dans la ville de Kribi : la construction d’une bibliothèque dans une École d’Infirmerie.

Il faut souligner que 700 kg de matériel scolaire et sportif ont aussi été acheminés, puis distribués entre les enfants de Kribi et à la filiale des Dragons de Yaoundé.

Un des moments clés du voyage a, sans aucun doute, été la pose de la première pierre de la bibliothèque qui portera le nom de notre club. Les enfants de l’ONG nous ont accueillis avec des chants et des danses typiques de la région. Ils étaient excités de nous voir et de jouer avec nous. C’est un moment qui nous a tous émus.

Autre moment particulier, outre la distribution de matériel solidaire et sportif : la distribution de notre livre solidaire « Le rêve de Jan », à plusieurs enfants de l’ONG Insolàfrica, qui ont pu en profiter et colorier les illustrations en noir et blanc. Un livre qui a aussi servi, entre autres initiatives, à collecter des fonds pour construire la bibliothèque à Kribi.

Toutes ces aventures ont été réellement magiques. Elles nous enrichissent non seulement en tant que personnes, mais aussi en tant que club.

LES RÉSULTATS

Nous avons reçus de bonnes nouvelles du Cameroun. Six mois après notre visite dans le pays, nous avons reçu des photos où nous pouvons voir les avancées grâce au matériel apporté en avril.

À nos amis du quartier d’Etetack (situé sur les hauteurs de Yaoundé), nous avons distribué tee-shirts, ballons et matériel sportif, ce qui leur a permis de créer de nouvelles équipes de football qui rassemblent les enfants et les jeunes. L’équipe, nommée « Ramassà Espoir de Etetack », est déjà bien lancée et a participé aux tournois d’été. Récemment, elle était en processus d’adhésion à la ligue de football juvénile du Cameroun.

Sensibilisation sociale

Du côté professionnel, l’aide de l’A.E. Ramassà permettra de superviser et former des jeunes à l’emploi dans des domaines comme l’informatique, la mécanique, la puériculture, etc.

Notre collaboration a aussi contribué à la sensibilisation sociale, en organisant des sessions de sensibilisation et des réunions éducatives pour les jeunes afin de les aider à découvrir le concept d’Ubuntu.

Sensibilisation culturelle

Du côté de la culture, une compagnie de théâtre et de danse a été créée : la « Compagnie Ramassà », dans laquelle on apprend aux garçons et aux filles les danses africaines traditionnelles, ainsi que la danse contemporaine. Les enfants apprennent aussi la musique (en particulier, des percussions) et du théâtre, toujours reliés à l’idéologie Ubuntu, une philosophie de vie créée par Desmond Tutu orientée vers la loyauté des individus et leurs relations.

Voici certaines images des répétitions du groupe:

LE PROJET

La compagnie de théâtre de l’A.E. Ramassà développe un projet très encourageant. Le 20 décembre, l’association a organisé une après-midi culturelle solidaire afin de recueillir des fonds pour le développement d’un point d’eau destiné à la population du quartier d’Etetack. Ce jour-là, ont été présentées en direct danse contemporaine, musique traditionnelle (avec percussions et tambours) et chansons. Étaient présents également d’autres artistes de renommée mondiale comme Mr. Tiomela Dany Stéphane, artiste, chorégraphe, danseur, batteur et dramaturge responsable de «Cie RAMASSA Cultura».

Etetack

Etetack est une banlieue située en dehors du nord de la ville de Yaoundé. C’est un quartier hétérogène composé d’une population cosmopolite, connu pour la modeste qualité de ses constructions et le faible pouvoir d’achat de ses habitants. 75 % des maisons sont construites en matériaux précaires et le taux de raccordement à l’eau potable est très faible.

Le quartier n’est pas complètement relié à l’eau potable, faisant grimper son prix pour les habitants du quartier. C’est ainsi que la majorité de la population consomme l’eau de montagne qu’elle doit aller chercher dans la forêt. C’est une tâche très dure : souvent, l’affluence au point d’eau oblige à des heures d’attente pour remplir une bouteille ou un bidon d’eau.

De plus, ce point d’eau pose des problèmes d’hygiène car les matériaux utilisés pour canaliser et récupérer l’eau sont bricolés. L’objectif de l’après-midi culturelle est d’obtenir des ressources et d’assainir le point d’eau potable pour garantir des conditions salubres à la population d’Etetack.

Voici la visite du quartier d’Etetack depuis le Mont Messa:

Organigrama